Le tatouage est une marque de culture et de caractère

Le tatouage est une marque de culture et de caractère

Par Mrs K

« Qu’il soit discret ou massif, symbolique ou purement esthétique, chaque tatouage a une histoire. Marquer sa peau à l’encre indélébile est un acte fort, une façon de prendre le contrôle d’un corps qui nous échappe, ou de graver à jamais un souvenir, une joie, une douleur ».

Caroline LANGLOIS, Journaliste.


Graphiste – Designer Web de formation, je rêvais d’être peintre en classe de 6ème. Je suis Eric KOUA MALANDJO, fondateur de Ki2la Tatoo.

Eric KOUA MALANDJO, fondateur de Ki2la Tatoo

Pourriez-vous nous parler de votre parcours ?

Je suis KOUA MALANDJO Eric Stéphane plus connu sous le nom de Ki2la Tatoo (Killa Tattoo) . Le tatouage est une passion qui a commencé assez tôt.

Dès la classe de CE1, j’ai été attiré par tout ce qui est en rapport avec l’art, le dessin, la sculpture… En 6ème je rêvais d’être peintre.  Au collège, je fais la connaissance de Franck BOGNONI, un grand frère qui était Tatoueur. C’est avec lui que j’ai eu mes premiers cours de tatouage.

Mon premier tatouage remonte à 2005. Sans surprise, mes débuts n’ont pas été faciles mais je me suis amélioré avec le temps. A cette époque, je n’étais qu’un collégien, je devais donc jongler entre l’école et le tatouage pendant mes temps libres.

En 2012, étant au Ghana pour des études de Graphisme et web design, je commence réellement à m’intéresser au tatouage. Lors d’un voyage en Afrique du sud, j’apprends de nouvelles techniques de tatouage en participant à des rencontres de tatoueurs professionnels internationaux.

Il y a 2 ans, avant de rentrer à Abidjan, j’ai eu l’idée d’avoir un salon de tatouage parce qu’il y avait de la demande. Je me lance sans hésiter.

En novembre 2019, mon salon de tatouage Ki2la Tatoo s’ouvre ; après réception de tout mon matériel importé de France.

Depuis je me donne corps et âme afin d’être au top de ma profession. Je tiens à préciser que le temps à jouer un grand rôle dans mon apprentissage. J’ai maintenant 16 ans d’expérience comme tatoueur.



Lettrage
Bansky, petite fille avec ballon

Décrivez-nous votre salon de tatouage et une journée type de travail.

Ki2la Tatoo est un salon de tatouage et piercing. Nous recevons 2 à 3 clients par jour. Nos journées de travail commencent à 11h et se terminent aux alentours de 21h30.  

Le temps de réalisation d’un tatouage varie selon le modèle. Pour un grand tatouage, qui demande énormément de boulot, on consacre toute une journée au client.

Un tatouage se réalise en plusieurs étapes :

Dans un premier temps, il faut concevoir le motif grâce des logiciels comme Photoshop ou Illustrator. Avant le transfert sur du papier calque (une sorte de pochoir qui permet de transférer l’image sur la peau) il faut trouver la taille de tatouage la mieux adaptée au choix du client.  Après cette étape, nous passons à la réalisation du tatouage, qui se fait à l’aide d’un stylo dermographe et des aiguilles.

Chez Ki2la Tatoo, tout le matériel utilisé pendant le processus de tatouage est à usage unique pour éviter tout risque d’infections et de maladies transmissibles. Notre salon est aseptisé avant et après chaque passage des clients. Nous prenons toutes les dispositions d’hygiène nécessaires pour travailler en toute sécurité.

 


Black and grey
Black and grey

Comment est perçu le tatouage en Côte d’Ivoire ?

Le tatouage est encore un art tabou en Côte d’Ivoire même s’il commence peu à peu à se démocratiser. Malheureusement, il faudrait encore sensibiliser les Ivoiriens au sujet du tatouage. Nos sociétés africaines ont tendance à oublier que les tatouages et les scarifications font partis de la culture africaine depuis la nuit des temps.


Maori
Black and grey

Vous travaillez à votre compte. Quelles sont les difficultés que vous rencontrez ? Votre secteur est il compétitif ?

Concernant les difficultés que nous rencontrons, elles se sont faites principalement ressentir pendant la pandémie du COVID. Nous avons eu des difficultés d’approvisionnement mais la situation est restée gérable et sous contrôle.


Existe-t-il de la concurrence dans votre domaine ?

Bien sûr que la concurrence existe comme dans tous les domaines. Mais nous donnons le meilleur de nous pour être les meilleurs.


…/…
Minimaliste

Quel est le tatouage le plus atypique qu’on vous aurait demandé à réaliser ?

Les dessins ne sont pas forcément atypiques. Mais j’ai eu à tatouer des parties plus intimes du corps comme le pubis.

Êtes-vous tatoué ? Si oui, de quel type de tatouage s’agit-il ?

Oui, je suis tatoué. J’ai un petit motif tribal au poignet inspiré du jeu Tekken de Jin Kazama. Mon dernier tatouage est le prénom de ma fille.


L’application LES ARTISANS D’ICI est disponible

Télécharges la


0 Commentaire
8

Articles précédents

Laisser un commentaire

Ouvrez Whatsapp
Besoin d'aide
Bonjour,
Besoin d'aide ?